Index de l'article
Personnal Branding: devez-vous créer une mini marque sur internet ?
Créer sa mini marque
Nourrir votre mini marque
Faire le bilan de votre mini marque
Toutes les pages

La plupart des individus qui souhaitent orienter la façon dont on les perçoit en ligne, commencent par maîtriser la façon dont ils s'expriment sur le web, décident délibérément de ne pas publier certaines informations qu'ils auraient autrement publiées et en font disparaître certaines qui ne cadrent plus avec l'image qu'ils souhaitent désormais renvoyer.  Il s'agit de réflexes de bon sens qui sont souvent salutaires et qui devraient être intégrés par de nombreux internautes. On pense évidement aux adolescents afficionados de Facebook qui s’exhibent sur des photos de soirées de Binch drinking, mais cela concerne aussi de nombreux adultes.

Ceci étant, il s'agit d'un premier pas seulement car à ce stade, les actions de communication s'empilent les unes au dessus des autres et bien souvent, l'image globale qui se dégage manque de cohérence et de densité. L'individu laisse de plus en plus d'empreintes sur internet, mais la construction reste instable si bien qu'en cas d'attaque, en cas d'attaque, le fragile édifice qui a été construit ne résiste,en général, pas très bien.

Il semble donc souhaitable de structurer la façon dont on gère son image de marque, afin de construire une marque personnelle cohérente à un instant t aussi résistante au temps et aux attaques et porteuse de sens.

Premier défi : définir votre mini-marque

Qui vous souhaitez « être » sur internet ou plus précisément comment vous souhaitez être perçu ? Un intellectuel ? Une fashionista ? Un actif ? Un innovateur ? Un gestionnaire ? Un technicien ? Un collaborateur ? Un entrepreneur ou un porteur de projet ? Une personne travaillant sur son développement personnel ? Une personne préoccupée par l'intérêt collectif ?  Une mélancolique ? Une littéraire ? Un sportif ? Une mère de famille? Une personne introverti ? Un étudiant révolté ?

Au fil de ces questions, un point extrêmement sensible émerge : le centre de gravité de votre mini-marque personnelle sera-t-il privé ou professionnel ? Souhaitez-vous communiquer sur votre métier uniquement au risque de renvoyer uniquement l'image d'une fourmi laborieuse ou bien sur votre vie personnelle au risque de passer pour une cigale aux yeux de vos futurs clients ou recruteurs ? Souhaitez-vous réaliser un savant mélange des deux au risque d'étaler un grosse partie de votre vie sur internet ?

En outre, il faut replacer votre mini-marque personnelle dans le temps car vous évoluez en permanence. Si vous choisissez d'être aujourd'hui un étudiant révolté sur internet, vous ne le serez pas toujours et pourtant, il y a des chances qu'il reste des traces à terme, qui seront peut-être les premières informations qu'un recruteur trouvera de vous en commençant sa recherche.  Votre marque personnelle sur internet est donc quelque chose de dynamique : elle relève moins de la photographie figée une fois pour toute, que du film qui se déroule devant les yeux de l'internaute qui s'intéresse à vous. Ce film a ceci de particulier que vous ne pouvez choisir son montage. L'internaute verra se succéder des informations très récentes, très anciennes, plus récentes puis d'autres encore plus vieilles, les unes après les autres. Ce sera un film avec des flashbacks à répétition.

Pour ne pas vous tromper sur les messages que vous créerez ensuite pour nourrir votre mni-marque, envisagez les choses dans le temps : qui voulez vous être maintenant, dans cinq ans, dans dix ans, dans vingt ans. L'internet aura beaucoup changé, mais il y a de fortes chances que certaines informations vous suivront toute votre vie. Évidement, cet exercice de projection est difficile dans la mesure où non seulement tout le monde ne sait pas ce qu'il veut être dans dix ans, mais en plus, la vie réserve de nombreuses surprises qui nous font bifurquer. Le message essentiel est tentez de vous projetez et anticipez les réactions des internautes du futur lorsqu'ils tomberont sur vos publications d'aujourd'hui.

Mais ne sombrez pas dans la complexité : pour être efficace, une marque personnelle doit être claire et simple. Vous ne pourrait à la fois paraître beau, grand mais pas trop, fort mais pas trop, riche mais pas trop, intellectuel mais manuel, sportif, sensible, travailleur, mur mais jeune, sur de vous mais ouvert aux autres, etc... Choisissez des actes de communication simples et facilement compréhensibles.

Pour savoir si votre marque personnelle est suffisamment simple, tentez de définir en seulement une phrase comment vous souhaitez être perçu, maintenant et en un autre phrase, comment vous souhaitez être perçu à l'avenir.



Raphaël Richard, spécialiste du référencement depuis 1996

Expert en eréputation

Revue de presse

Interview de Raphaël Richard
sur 01 informatique à propos de notre service
Juin 2010

Offre d'emploi

Neodia, l'agence de webmarketing ROIste et pionnière recrute actuellement.